Accueil Points de vue Réunion avec Réseau Ferré de France le 3 novembre 2011 à Sanary
 
Réunion avec Réseau Ferré de France le 3 novembre 2011 à Sanary Imprimer Envoyer

Une réunion avec les Maires de Sanary de Bandol et d’Evenos, des conseillers municipaux de Sanary et Bandol, des représentants d’associations et Monsieur Alla représentant de Réseau Ferré de France (RFF), s’est déroulée ce jeudi 3 novembre  à 18h00 à Sanary sur mer, au petit Galli.

Ce que l’on peut retenir de cette réunion :

La plupart des élus présents se sont dit surpris et pris de cours par la diffusion des fuseaux de passage par RFF le 17 octobre 2011. Un rappel de tous les éléments connus depuis juin 2009 et qui pouvaient permettre de réagir depuis 30 mois a été effectué par Christian Kalac et moi-même (voir sur le site groscerveau.fr l’article "La Ligne à Grande Vitesse : Une surprise prévisible").

Une grande partie de l’assistance n’affichait pas forcément une très grande connaissance sur le contenu du projet présenté par RFF.

RFF a beaucoup insisté sur la mobilisation très forte mobilisation des  élus, des associations et de la population de l’Est Toulonnais qui avait conduit RFF à abandonner le projet d’une gare à Toulon Est ainsi que la création d’une voie entièrement nouvelle dans le sillon Permien.

La présentation des fuseaux par RFF s’est faite à l’aide d'une vidéo 3D (voir site groscerveau.fr). Les cartes qui définissent les fuseaux de passage déclinent les différentes parties du tracé selont trois couleurs ; violet (passage en tunnel) ; jaune (passage en aérien) ; rose (mode indéterminé). Sur la vidéo en 3D, en revanche, seuls les passages en aérien apparaissent clairement. Pour le reste du tracé, RFF entretien un flou artistique en disant que tout ce qui n’est pas en jaune a vocation à être enterré. C'est inexact : dans les documents de RFF ce qui figure en rose "recouvre des situations variables : relief assez accidenté qui sera traversée soit par alternance tunnel / viaduc, soit par alternance déblais / remblais, passage en tranchée couverte envisageable".

Dans le cas précis du tracé entre les quartiers de Sainte Trinide et de Pierredon, les affirmations de RFF, selon lesquelles la partie du tracé figurant en rose pourrait être enterrée, sont fausses.

Le débat a ensuite porté sur le lieu d’implantation de la gare TGV : Toulon Centre ou La Seyne. Le Maire de Sanary s’est positionné pour une gare à Toulon Centre afin d'appuyer la demande du Maire de Toulon. J’ai précisé que le fuseau qui impacte le plus Sanary (C5) était défini aussi bien pour une gare implantée à La Seyne qu'à Toulon Centre, ce que le représentant de RFF a confirmé. Il a cependant rajouté que ce fuseau était malgré tout plus étudié pour une implantation de la gare à La Seyne qu'à Toulon Centre (ce n'est toutefois pas ce qu'indiquent les documents de RFF).

Le Maire de Sanary s’est montré favorable au fuseau C2–(C4) qui passe par le Beausset et Evenos avant de se diriger en tunnel vers Toulon à condition qu’au niveau d’Evenos ce fuseau oblique vers le Nord et vers L’Est afin de ne pas gêner cette commune. Le représentant de RFF a répondu que ces modifications pourraient être étudiées mais que cela risquait d’impacter des zones sensibles comme le mont Caumes (zone très sensible) ou le Croupatier (zone sensible). Sur la carte présentée par RFF, le massif du glossary termGros Cerveau est défini comme une zone moyennement sensible. J'ai fait part de mon étonnement sur cet aspect. Le Massif du Gros Cerveau est en effet classé par la loi littorale comme "espace remarquable". Il est également classé en Zone naturelle ( glossary termZNIEFF ) et en instance de classement suivant la loi du 2 mai 1930 relative à la protection des monuments naturels, niveau de classement le plus élevé (voir  site groscerveau.fr « dossiers thématiques/Le projet de classement).

Olivier Thomas a beaucoup insisté sur l’importance du mécontentement des Sanaryens et sur l’ampleur  de la mobilisation en annonçant des actions fortes dans les jours à venir.

Michel Lieutaud a, quand à lui,  lu un texte défendant la position du collectif "Stop glossary termLGV Sanary". Le représentant de RFF a dit être très sensibles aux arguments développés par Michel Lieutaud et que les fuseaux présentés intégraient au maximum ces préoccupations. Il a cependant indiqué que la décision concernant le choix du tracé des métropoles du Sud avait été entérinée par le ministre et que l’heure était au choix du fuseau. Il a rajouté que "tout était négociable sauf ne rien faire".

Le Maire de Sanary a beaucoup insisté pour que Monsieur Alla soit présent à la réunion du 10 novembre au théâtre Galli à Sanary mais il s’est heurté à un refus catégorique.

Christian Gay (Président de l’association des propriétaires forestiers & riverains du Massif du Gros Cerveau)

 
Joomla Tutorial by JoomlaShack